Image
image
image
image

Le Comité Communal Feux de Forêts
Vie Névianaise l Le C.C.F.F.
Coordonnées
au 01/09/2017

Président
Mme le Maire de Névian
Correspondant

Gilles SENTOST
3 Chemin de la Jasse
06 14 86 55 00
gilus@wanadoo.fr

 


Patrouilles CCFF Eole : Saison 2014
par le CCFF Eole

 

INFORMATIONS ET CONSIGNES A RESPECTER PAR TOUS LES PATROUILLEURS DU DISPOSITIF CCFF EOLE.

  • Concernant l’utilisation du véhicule :

Celui-ci n’étant plus sous garantie du constructeur depuis janvier 2013.
Il est demandé la plus grande prudence lors de son utilisation notamment sur les choix de circuits effectués, sur le kilométrage et sur la vitesse de conduite. En cas de nouvelle panne grave, nous serions dans l’obligation de stopper les patrouilles…et le cout des réparations serait supporté par les communes.
Le système de crabotage ne doit plus être utilisé par les patrouilleurs, sauf en cas d’absolue nécessité.
Une nouvelle cuve, plus haute, a été installée : la tenue de route du véhicule sera donc plus difficile (choisir une vitesse appropriée). Il est rappelé que la cuve ne peut être que pleine ou vide en patrouille.

  • Concernant les patrouilleurs :

Il est rappelé que tous les patrouilleurs doivent être majeurs, titulaires du permis de conduire depuis plus de deux ans, en bonne forme physique, équipés de la tenue officielle orange ainsi que de chaussures fermées. Ils doivent être en possession des cartes DFCI, d’un ordre opérationnel ainsi que des fiches de liaison autocopiantes.
Les patrouilleurs doivent rouler en toute sécurité et respecter le code de la route en toutes circonstances.
La constitution d’un binôme de patrouille impose qu’un des deux soit expérimenté.

  • Concernant le parcours de patrouille EOLE :

Il est demandé de privilégier les routes goudronnées, les arrêts de surveillance sur les points hauts et le passage sur les zones muettes (où les tours de guet n’ont pas de visibilité). Le kilométrage total quotidien de la patrouille ne doit pas dépasser 80/90 kms (sauf cas particuliers), soit environ un tour de parcours de surveillance.  
La vitesse doit être appropriée afin de pouvoir observer et surveiller les territoires, donc ne pas dépasser 70 km/h.
Le parcours type demeure une base, mais chaque patrouille modifiera son tracé en fonction :

    • Des horaires (exemple : privilégier la surveillance des zones de pique-nique au départ à midi…)
    • Des conditions météorologiques
    • Du niveau de risque
    • Des fréquences de surveillance (éviter de passer toujours au même endroit à la même heure etc…)

La zone à surveiller comprend les limites communales de BIZANET, de NEVIAN, de MONTREDON et de MOUSSAN sauf la partie « Massif Fontfroide » de BIZANET (Château Beauregard etc…) où nous n’avons pas à aller (Réunion 2012 avec DDTM). Carte de zone jointe au présent document.
Nous n’avons pas à patrouiller le long de l’autoroute (Aussières, citerne jaune etc…), ni sur la commune de Narbonne (zone Cap de Pla).
Bien entendu, nous sommes autorisés à aller à Narbonne faire le plein de carburant (Dyneff).
Un cas typique : le Plana à Moussan. Il est convenu de ne pas patrouiller systématiquement avec le véhicule dans le massif (dangerosité en cas de feu avec impossibilité de sortir du massif à temps) mais plutôt d’observer autour de la colline (route de la déchetterie, route de l’ancienne chapelle, route du stade…)
Un autre cas est cité : le Pech de la Bade à Montredon où une surveillance peut être réalisée à distance mais le véhicule ne doit en aucun cas monter au Pech de la Bade pour des raisons évidentes de sécurité des hommes et du matériel.

  • Rappel des rôles essentiels de la patrouille :
    • Connaître les territoires
    • Connaître, Surveiller, Observer les massifs
    • Signaler les anomalies constatées sur le terrain en matière de lutte contre l’incendie
    • Vérifier les bornes incendie sur les 4 communes : sont-elles accessibles ? etc…
    • Vérifier les citernes
    • Vérifier les cartes et les informations mentionnées
    • Renseigner le public rencontré
    • Eteindre un feu naissant (moins de 10 m²)

Tous les patrouilleurs du CCFF EOLE des 4 communes s’engagent par leur simple implication active à respecter l’ensemble de ces consignes, à participer régulièrement à des stages ADCCFF 11 de formation et à suivre scrupuleusement l’ensemble des directives de l’Etat.


Réunion Départementale de Janvier 2012
par le CCFF Eole

Une partie de l'équipe CCFF Éole Névian a participé à l'assemblée générale départementale des comités feux et forêts dans le site exceptionnel de l'abbaye de Fontfroide. Près de 150 patrouilleurs avaient accepté l'invitation du président Yves Oberlé, qui confirme qu'il n'en espérait pas autant, "75 % des structures adhérentes sont représentées". Après le discours de bienvenue du propriétaire, Nicolas d'Andoque, le président, commence sa réunion par parler de la rigueur des patrouilleurs dans leur rôle. Les temps sont durs et il ne faut pas demander trop pour l'uniforme : un par patrouilleur.

Pour les véhicules, une fiche d'entretien sera donnée à chaque mairie. Chaque 4x4 devra être opérationnel pour chaque saison et surtout maintenu en très bon état.

Pour former les membres bénévoles des comités feux et forêts, trois stages sont prévus. Le premier est le stage de base qui se fait dans la commune même, le second est le départemental qui se fait depuis 2011 à Caves et les 8 stages de formation de conduite sur tout terrain avec les 4x4 toujours à Caves. Grâce à la mairie qui autorise l'utilisation d'un grand terrain pour créer un parcours d'entraînement, avec bosses, creux, dénivellation…

Une constatation finale ressort de cette assemblée qu'une entente est indispensable entre les patrouilleurs et les mairies, pour que cette association perdure dans de bonnes conditions et que la solidarité soit le mot-clé de chacun.


Débroussaillement : les consignes et la loi
par le CCFF Eole

Le débroussaillement, au sens littéral du terme, consiste à détruire par tout moyen les broussailles et bois morts qui peuvent être de nature à favoriser la propagation des incendies.

CCFF 2009 et le nouveau véhicule de patrouille

L’arrêté du 3 mars 2005 oblige tous les propriétaires de débroussailler avant le 15 mai de chaque année toutes les zones situées à moins de 200m des espaces naturels combustibles (forêts). Le pouvoir du maire est renforcé pour contrôler et faire exécuter les travaux en cas de carence du propriétaire.
Les solutions les plus diverses s’offrent à chacun :
- Couper la végétation herbacée et arbustive,
- Elaguer les arbres sur le tiers de leur hauteur,
- Espacer les arbres trop près de votre maison, 5 m étant une distance minimale entre chaque sujet,
- Supprimer les arbres ou les branches au dessus de votre habitation,
- Se débarrasser des rémanents de coupe par broyage, évacuation en déchetterie, compostage ou incinération en respectant la loi en vigueur (feux interdits du 15 mai au 15 octobre, soumis à autorisation et déclaration en Mairie et aux pompiers du 16 octobre au 14 mai)

Egalement, lorsque votre propriété est située en zone non urbaine, vous devez débroussailler dans un rayon de 50m autour de vos installations, y compris sur les fonds voisins ET 10m de part et d’autre des voies d’accès privées desservant ces installations.

Nos pinèdes si typiques de notre terroir sont belles. Grâce au Comité Communal Feux de Forêts EOLE, 26 patrouilleurs névianais font le maximum pour les conserver, et il est de notre devoir de les remercier pour leur action bénévole et essentielle. Des imprudences constatées dans nos massifs tous les étés tels que des feux de camps, barbecues ou grillades sont inacceptables et exposent leurs auteurs à de graves sanctions.


Des patrouilles pour sauvegarder nos forêts
par le CCFF Eole 2008

Au printemps 2007 a été créé le Comité Communal Feux de Forêts (CCFF) EOLE chargé de la surveillance des territoires de Montredon les Corbières, Névian et Bizanet en matière de départ de feux, de vigilance active et de prévention auprès du public.

A tour de rôle, du début juillet à la mi-septembre, chacune de ces 3 communes délègue par semaine ses bénévoles lors de rondes quotidiennes (11h30/20h en continu) sur des circuits préalablement validés qui font la part belle à nos massifs, aux points hauts, aux sentiers de randonnées et de balade.

Chacun peut désormais voir passer dans sa propre commune, le « dangel » 4x4 jaune du Ministère de l’Agriculture équipé d’une citerne de 500 litres et de 2 lances à eau, une pour chacun des deux équipiers en patrouille. Leur rôle peut effectivement consister à éteindre un petit départ de feu (moins de 10m²), mais surtout à donner l’alerte, d’autant que le dangel est constamment relié par radio au PC Forêt de Carcassonne, lui-même en liaison avec le système de secours départemental (pompiers, gendarmerie, vigilance aérienne, tours de guet…).


Les patrouilleurs ne se substituent par aux pompiers. Ils ont pourtantun rôle primordial de guet armé pour toutes les utilisations règlementées du feu dans nos paysages (grillade sur un site interdit, écobuage non autorisé, feu chez un particulier…)  mais également de vigilance auprès du public rencontré (enregistrement des plaques minéralogiques des véhicules rencontrés, rappel des consignes de sécurité, diffusion d’informations sur la législation en matière de débroussaillement, reconnaissance des structures DFCI…).

Les 25 bénévoles qui partagent les tours de garde de la section névianaise du CCFF Eole sont des hommes et des femmes soucieux de la préservation de notre magnifique terroir rural. Mme le Maire de Névian Magali Vergnes a également tenu à patrouiller durant toute une journée, afin de mesurer elle-même tout l’intérêt d’une telle action.

Photo Christiane Dumont

Tous les bénévoles sont majeurs, titulaires du permis de conduire depuis plusieurs années et ont participé à une formation de base leur permettant de rejoindre le corps des patrouilleurs du CCFF Eole. Ils ont la chance de pouvoir compter dans leurs rangs 3 guides, 3 véritables spécialistes de notre terroir névianais, qui n’ont pas hésité une seule seconde à mettre leur expérience en matière de connaissance des chemins et des lieux de notre village au service de tous : Michel Soutadé, Daniel Dumas, Roland Montagnani. C’est à eux qu’est dévolu le rôle prioritaire du guidage des secours en cas d’incendie.

Si vous rencontrez le dangel, ayez un geste amical envers ces hommes et à ces femmes, qui, durant l'été, donnent de leur temps pour la sauvegarde de nos forêts, de nos paysages, de nos terroirs et de nos vies. Ils méritent toute la reconnaissance de nos administrés.

Statistiques concernant les Feux sur les 3 territoires
par l'Institut Prométhée

 
Nombre de départs de feux (depuis 1973)
Nombre d'hectares brulés (depuis 1973)
Bizanet
47 départs de feux
2221 ha
Montredon
15 départs de feux
24 ha
Névian
27 départs de feux
1136 ha
 
------------------
------------------
TOTAL :
89 départs de feux
3381 ha


Carte des territoires brulés dans l'Aude de 1973 à 2007 (en hectares)
par l'Institut Prométhée


Le nombre de feux de forêts dans l'Aude de 1973 à 2007
par l'Institut Prométhée





image


image

 
image